Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

auberoche.overblog.com

auberoche.overblog.com

Littérature


La Quête du Saint Graal Tome 1 Chapitre 7 (suite 3)

Publié par François d'Auberoche sur 30 Octobre 2014, 04:24am

La Quête du Saint Graal Tome 1 Chapitre 7 (suite 3)

« Oh, là, là, pensa Prof, c’est plus grave que je ne pensais. Je vais devoir me mettre au travail. » Il retint sa respiration et entra dans son bureau en se bouchant le nez. Il commença par ouvrir les volets et les fenêtres en grand. Aussitôt un merle protesta :

  • Ferme ça tout de suite, lui dit-il. Tu vas empuantir le jardin.
  • De quoi je me mêle. Va jouer ailleurs !
  • Puisque c’est comme ça, je vais au village, ça sentira peut-être le lisier, comme dans tous les villages bretons, mais ce sera du parfum après avoir senti ce qui sort de cette chambre.
  • Attention là-bas. S’ils n’ont rien à manger, ils sont capables de te tirer à vue. Puisque tu vas au village, essaie d’apprendre s’il y a une mère Denis dans le patelin et je te donnerai un ver de terre.
  • Un gros ?
  • Très gros, juré. Peut-être même deux lombrics.
  • Deux gros, d’accord.
  • Il faut dire que c’est épouvantable, admit Prof qui alla chercher de l’encens pour désinfecter la pièce.

Il prit ensuite dans son herboristerie les plantes dont il avait besoin et sortit en vitesse du bureau. Blanche Neige était toujours inconsciente, Joyeux s’efforçait de la ranimer avec des baisers passionnés mais inutiles. Prof l’arrêta et le prit comme assistant pour préparer une potion. Il mit de l’eau à chauffer dans une marmite, pendant ce temps Joyeux hachait les herbes. Ensuite, quand l’eau se mit à bouillir Prof prépara une infusion à base de feuilles d'artichaut, de radis noir, de chardon-Marie, de romarin et de fumeterre. Il y rajouta quelques poignées de bicarbonate de soude, mélangea bien le tout et en fit boire un hanap complet à Atchoum et à Timide. La potion magique de Prof permit à ces derniers de battre le record mondial du cent pas pour aller admirer les reflets du ruisseau où ils plongèrent à nouveau. Ils rejoignirent la chaumière peu après, les jambes flageolantes mais l’estomac stable.

Pendant ce temps Dormeur et Gourmand furent chargés de préparer les bains pour réveiller Galaad. Comme le premier risquait d’incendier la maison en s’endormant, le second reçut la mission de le surveiller.

Atchoum revint du ruisseau en disant :

  • Génial, mon rhume est parti.
  • Et moi, je suis en pleine forme, ajouta Timide. Je suis volontaire pour donner cette mixture au chevalier, j’ai hâte de voir s’il court aussi vite que nous.

Atchoum prit un entonnoir, Timide la marmite et ils se ruèrent dans la pièce où ronflait Galaad.

  • Ne lui versez pas tout, cria Prof.
  • Qu’est-ce que tu dis ?
  • Ne versez pas tout !
  • Quoi ?
  • GLOU, GLOU ET GLOU, disait Galaad.
  • J’AI DIT NE VERSEZ PAS TOUT ! hurla Prof.
  • Trop tard, chantèrent les deux nains. Il est des nôtres, il a bu sa potion comme les autres.

Une fusée traversa alors la salle commune et fonça vers le ruisseau où elle plongea la tête la première. Prof appela les deux plaisantins à la rescousse. Galaad était plongé dans le ruisseau jusqu’à la taille, dans le mauvais sens, les jambes étaient en l’air. Quelques minutes plus tard, après une longue séance de respiration artificielle, Galaad, aidé par quatre nains, entrait en titubant dans la salle commune.

  • Mais c’est, c’est, Blanche Neige, couchée par terre, parvint-il à articuler. Que fait-elle là ?
  • La sorcière est venue et l’a empoisonnée.
  • Oh ! La pauvre, elle est morte ! et il se précipita vers elle.

Il se pencha sur la pauvrette, lui prit la main et lui donna un baiser. Ce fut radical.

  • Au secours, hurla Blanche Neige qui fonça vers le ruisseau.
  • Elle est la championne toutes catégories ! crièrent Atchoum et Timide, pliés de rire.
  • Il faut bien l’admettre, dit Prof. Allons la chercher.

Ils la tirèrent du ruisseau et se virent interpeller par une splendide truite.

  • Ça vous dérangerait d’aller jeter vos cochonneries ailleurs ? J’ai des alevins à élever et votre pollution risque d’augmenter le taux de mortalité infantile de mes héritiers. Arrêtez tout de suite ou je porte plainte !

Blanche Neige, cracha quelques litres d’eau et parvint à murmurer :

  • Quel est le rat d’égout qui s’est permis une privauté pareille ?
  • De quoi parles-tu ? demanda Prof innocemment.
  • Je dormais bien, quand j’ai eu l’impression que l’on me versait un tombereau d’ordures dans la bouche. Que s’est-il passé ?
  • On ne sait pas, répondirent-ils en chœur, Galaad rougissant plus que les autres.
  • J’ai l’impression que l’on me cache quelque chose, surtout toi, chevalier. Mais dans quel état vous êtes tous. Vous vous êtes roulés dans les ordures ? Et vous êtes trempés aussi. Mais, moi aussi. Et la gentille vieille dame, où est-elle ?
  • Quelle gentille vieille dame ? rugit Prof. Tu veux parler de la sorcière ? Elle t’a empoisonnée. Si Galaad ne t’avait pas embrassée tu serais morte.
La Quête du Saint Graal Tome 1 Chapitre 7 (suite 3)

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents