Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

auberoche.overblog.com

auberoche.overblog.com

Littérature


COMMARQUE

Publié par François Auberoche sur 2 Novembre 2015, 06:00am

COMMARQUE

Commarque est un château du XIIème siècle, construit au-dessus d’un abri néolithique, agrandi ensuite en castrum coseigneurial et modifié sans cesse jusqu’au XIVème siècle.

Une tour en bois fut confiée par les abbés de Sarlat vers l’an mil au sieur Comarc, elle avait été construite au dessus du site préhistorique qui fut découvert par l’abbé Breuil au début du XXème siècle. La grotte fermée au public recèle un grand nombre de gravures de 12.000 à 13.000 ans - époque magdalénienne - dont un cheval grandeur nature sculpté en bas-relief. Plusieurs autres gravures, majoritairement profondes, se trouvent dans cette grotte, des animaux divers : de nombreux chevaux, des bouquetins, ainsi qu’un bovidé. Dans la salle d’entrée, un relief naturel a été complété par des traits gravés pour réaliser un bas-relief spectaculaire : une femme enceinte étendue bras écartés - la tête n’est pas figurée et les bras sont évoqués par des reliefs naturels -.

COMMARQUE

A côté de cette grotte des abris magdaléniens, vieux de quinze mille ans furent transformés en habitations troglodytiques par les paysans jusqu’à la fin de l’occupation de Commarque au XVIème siècle.

COMMARQUE

Le castrum abritait plusieurs familles : les Beynac et les Commarque étaient les deux plus grandes, mais quatre autres seigneuries cohabitaient à Commarque : les Cendrieux, les Escars, les Gondrix, les La Chapelle. Finalement, après moult remembrements opérés par acquisitions successives, mariages, successions ou donations au profit des deux lignages majeurs - les Beynac et les Commarque -, le site fut séparé en deux blocs antagonistes, inlassablement en procès.

COMMARQUE

Pons de Beynac - lié à la maison d’Anjou et au Pape Grégoire XI - qui, entre 1370 et 1380, entreprit l’extension du château de Commarque. Il fit construire un second donjon gothique accolé au donjon roman du XIIème siècle. Ce donjon présente un éperon acéré face à la colline au sud, défendant ainsi le château vers les hauteurs d’où il pouvait être canonné. A la même époque furent construites aussi la courtine et la couronne de mâchicoulis inspirée du Palais des Papes en Avignon.

COMMARQUE

A la fin du XIVème, les Beynac devinrent les seigneurs dominants, régulièrement contestés en justice par les Commarque qui faisaient valoir leurs droits, liés à leur ancienneté́ originelle, sur les lieux. Les Beynac sortirent affaiblis de la guerre de Cent Ans et la châtellenie de Commarque commença à se désagréger. Enfin, en 1441, les Beynac passèrent sous la dépendance du comte de Périgord, preuve de leur abaissement politique. Les dernières transformations du château interviendront au début du XVIème et l’ensemble du site sera abandonné à la fin du XVIème siècle et servit de carrière aux habitants du voisinage.

COMMARQUE

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents