Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

auberoche.overblog.com

auberoche.overblog.com

Littérature


Réécriture du début du nouveau livre

Publié par François d'Auberoche sur 17 Mars 2013, 07:58am

Suite aux conseils de plusieurs personnes, j'ai réfléchi et passé 24 heures à réécrire le début du nouveau livre. On plonge dans le vif du sujet ce sera mieux :


" La sœur de Marie-Joseph marchait, en silence, à petits pas rapides devant Léonie, sa tenue bleu-nuit se détachant à peine sur les murs sombres de Saint-Lazare. Une deuxième sœur trottait juste derrière elle, fermant la marche. On n’entendait que le tintement de l’énorme trousseau de clefs que portait la première sœur et le fracas métallique des portes barreaudées qu’elle ouvrait et refermait à double tour à chaque carrefour.
Pour Léonie, il semblait qu’il y en avait des centaines, la prison Saint-Lazare devait être immense. Et elle ne se trouvait que dans la première section, celle des prévenues et des condamnées ! Léonie savait par ouï-dire, qu’il y en avait deux autres, une pour les prostituées et une autre pour des jeunes filles retirées à leurs parents ou placées par correction paternelle.
Enfin au bout d’une éternité la sœur qui était en tête s’arrêta devant une porte en bois semblable à toutes les autres. Elle regarda par le judas central et cria dans l’orifice grillagé :
- Toutes au fond, contre le mur !
On entendit des bruits de pas rapides. La sœur vérifia et cria :
- Ne bougez plus, nous entrons."

Prison Saint-Lazare au début du xxe siècle.

Prison Saint-Lazare au début du xxe siècle.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents