Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

auberoche.overblog.com

auberoche.overblog.com

Littérature


Pâris est désigné comme ambassadeur

Publié par François d'Auberoche sur 21 Mai 2013, 11:38am

A cet instant arriva Hector suivi de Déiphobe. Ce dernier faisait manifestement la gueule. Cassandre lui demanda :

  • Alors, cette opération s’est bien passée ?
  • Mmm, répondit Déiphobe la bouche fermée.
  • Non, ajouta Hector. J’ai réussi pour les canines et les molaires, mais les incisives n’ont pas tenu. Les trous ne sont pas assez profonds et Déiphobe n’a pas voulu que je creuse dans sa mâchoire.
  • Zut, s’exclama Cassandre. Pour sourire ça ne va pas être génial.
  • Ni pour manger, ajouta Hector. Je pense à un moyen pour les faire tenir en les accrochant aux autres dents.
  • Avec quoi, demanda Pâris.
  • Avec des fils d’or. Je vais attendre que ce soit bien cicatrisé et j’essaierai. Mais pour l’ambassade c’est râpé. Je vais prévenir Papa. Il faut qu’il envoie quelqu’un d’autre.
  • Quelle ambassade ? demanda Cassandre.
  • Papa voulait envoyer Déiphobe à Sparte pour conclure un accord commercial. Moi je ne veux pas y aller, Andromaque est sur le point d’accoucher. C’est notre premier je veux être là.

Pâris, qui n’était pas bête, saisit la balle au bond.

  • Je peux y aller à sa place, c’est ma faute si Déiphobe ne peut pas s’y rendre. Il reste, tu le soignes, tu t’occupes de ta femme et moi je répare les pots cassés.
  • NON ! cria Cassandre, ce serait terrible !
  • Qu’est-ce qu’elle a encore à crier, celle-là ? demanda Priam.
  • C’est Pâris qui veut …
  • Pâris ne veut rien du tout, la coupa Hector. Nous avons un problème à régler et il propose une solution.
  • Explique-moi, Hector, dit Priam.
  • Voilà, Déiphobe s’est cassé les dents. Je suis en train de le soigner. Il ne peut donc pas aller à Sparte. Moi je dois m’occuper d’Andromaque. Pâris pourrait le remplacer.
  • NON ! hurla Cassandre, ce serait affreux !
  • Toujours à raconter des bêtises, toi, dit Priam d’une voix forte. Ce n’est pas bête du tout. Cela formera Pâris.
  • Mais commença Cassandre.
  • Il suffit, j’ai décidé, dit Priam d’une voix forte. Pâris ira à Sparte en ambassade. Il verra si on peut passer des accords avec eux comme ceux que nous avons avec Mycènes. Hector, tu lui expliqueras ça demain ! Le bateau partira dès que Pâris sera prêt. Maintenant on mange et on ne parle plus de ça !

Hector attrapa un plat de mézès et le montra à Pâris :

  • Ça c’est de la nourriture que tu n’as sans doute jamais dû manger.
  • Exact, je ne connais pas ces mets. Explique-moi Cassandre, s’il te plaît.[1]

Elle lui mit sur son pain une poignée de tarama[2] qu’elle accompagna d’un peu de tzatziki.[3]

  • Ce que j’ai mis à côté du tarama, dit-elle en reniflant, cela s’appelle du tzatziki. Tu trempes ton pain dans le tarama ou dans le tzatziki en mangeant en même temps ceci :

Et elle rajouta des olives, du fromage et des calamars frits.[4]

Hector lui servit un kylix de vin blanc.

  • Γεια σας, dit Pâris par habitude, car il le trouva honnête, mais peu aromatique, nettement moins bon que l’Assyrtiko.

Poliment, il remercia Hector, en lui disant que son vin était excellent. Il était prêt à commencer sa carrière de diplomate. Ensuite, il n’y eut pas les fameuses feuilles de vigne farcies,[5] il n’y avait pas de riz dans cette région, à cette époque. Il ne faut pas exagérer.

[1] Παρακαλώ / Parraka lo

[2] Ça m’étonnerait que les Troyens en aient mangé, c’est un anachronisme pour votre instruction : Ταραμοσαλάτα / Tarramossa la ta.

[3] Idem pour Τζατζίκι / Tza tzi ki. Délicieux anachronisme !

[4] Καλαμαράκια τηγανητά / Kala ma Ra kia tirhani ta.

[5]Ντολμάδες /Dol ma dhèss

Vous pouvez trouver le livre en suivant ce lien :

http://www.thebookedition.com/la-guerre-de-troie-aura-bien-lieu-francois-d-auberoche-p-91921.html

Pâris est désigné comme ambassadeur

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents